Différence entre détecteur d’incendie et détecteur de monoxyde de carbone

Aujourd’hui, le taux d’incendie ne cesse d’augmenter. Voilà pourquoi pas mal de gens s’oriente cers la mise en place d’un détecteur d’incendie. D’ailleurs, la mise en place de ce dernier est obligatoire. Il est à savoir que le détecteur de fumée existe en de nombreux types, d’où choisir le bon n’est pas facile. Vous n’avez pas le choix entre le détecteur de fumée et de monoxyde de carbone ? Découvrez dans cet article la différence entre ces 2 modèles.

Principe d’un détecteur de fumée

Comme son nom le laisse clairement entendre, un détecteur de fumée est un équipement qui a pour fonction de détecter la présence de la fumée dans une pièce. Il fonctionne par le biais d’un faisceau lumineux et d’un récepteur photoélectrique. Grâce à un principe de mesure optique, cet équipement enregistre d’une manière continue la présence de particules dans l’air. Si la quantité de ces dernières est trop importante, le détecteur va signaler le système d’alarme qui à son tour va avertir immédiatement le propriétaire en déclenchant l’alarme sonore.

Il est à savoir que la pose de détecteur de fumée est obligatoire dans tous logements depuis 2016.

Notre conseil : pour assurer un bon fonctionnement du détecteur de fumée, il est important de l’accrocher aussi haut que possible, de préférence au plafond. Si par contre vous avez un toit pyramidal, une distance de 30cm du faîte du toit est l’idéal. En effet, l’air stagnant a tendance à empêcher la fumée de s’élever.

Et pour le détecteur de monoxyde de carbone ?

Le détecteur de monoxyde de carbone comme son nom le laisse dire, détecter la présence de monoxyde de carbone dans une pièce. Le CO s’agit d’un gaz inodore et invisible qui se crée lors de la combustion des combustibles comme le bois, le fioul, le pétrole, etc. Sachez que le taux important de monoxyde dans l’air peut conduire jusqu’à l’hospitalisation, voire décès des occupants. Voilà pourquoi la mise en place de ce type de détecteur est importante pour ceux qui possèdent d’appareil de chauffage et de production d’eau sanitaire.

Le principe de fonction du détecteur de monoxyde de carbone est simple ! Dès que cet appareil découvre un fort taux de Co dans l’air de la pièce où il est situé, il envoie un signal au système d’alarme qui va à son tour alerter le propriétaire.

Détecteur d’incendie et monoxyde de carbone, quelle différence ?

La nomination détecteur d’incendie et monoxyde de carbone semble être confuse. Pourtant, il existe une grande différence entre ces 2 types. Le détecteur d’incendie détecte la présence de fumée dans une pièce alors que le détecteur de monoxyde de carbone repère toute fuite de monoxyde de carbone. Le détecteur de fumée reste la meilleure prévention contre les incendies. Il peut être placé dans toutes les pièces. Quant au détecteur de monoxyde de carbone qui est une variante de détecteur de fumée, est très efficace pour repérer les débuts de l’incendie. Ce type s’installe surtout dans les pièces où se trouvent les appareils de chauffage et de la production d’eau sanitaire.

Commentaires fermés.