Les différentes variantes de détecteurs incendies

Vous devez assurer un bon niveau de sécurité au sein de votre domicile, et les incendies se comptent parmi les risques pour lesquels il est nécessaire de se préparer. En raison de cela, il vous est fait disposer de différentes sortes de détecteurs d’incendie entre lesquels vous pouvez vous décider, selon votre cas de figure.

Les détecteurs de fumée

C’est le modèle de détecteur d’incendie le plus commun et le plus abordable. En outre, son fonctionnement est assez simple, et il envoie une alerte dès que de la fumée est détectée. En raison de cela, il est préférable de le placer à une position assez haute, pour faire en sorte que la fumée soit détectée plus efficacement. Dans le cas où vous placez le détecteur de fumée en position latérale, comme sur un mur, il pourrait ne pas être en mesure de détecter toute la fumée. En effet, sur le plafond, la fumée pourra plus facilement être détectée. C’est une solution qui ne convient pas pour les pièces où on trouve de la fumée normalement, comme le garage.

Les détecteurs de chaleur

Pour ce détecteur d’incendie, la solution utilisée est principalement de détecter les accroissements anormaux de température anormaux. Ainsi, s’il commence à faire un peu trop chaud dans la pièce ou bien dans une partie de celle-ci, cela est considéré comme un incendie par le détecteur de chaleur, qui va par la suite se charger de sonner l’alarme concernant cela. Dans le cas où votre maison peut être sujette à la présence de fumée de temps en temps, comme via la cuisine ou bien par une cheminée, cette alternative est préférable pour éviter les fausses alertes trop fréquentes.

Les détecteurs de CO2

C’est un type de détecteur assez spécifique, car il est conseillé de les mettre en place chez vous si vous utilisez un appareil de chauffage à bois. Il arrive que des éléments soient en train de brûler en raison d’une exposition à une importante chaleur, comme celle venant d’un appareil de chauffage à bois. Cela produit du CO2, mais il est impossible de le voir à l’œil nu, et d’un côté, on risque un incendie qui démarre progressivement, et de l’autre, on risque une intoxication à ce gaz qui n’a pas de couleur. C’est donc une manière de vous protéger sur plusieurs niveaux.

Les détecteurs reliés entre eux

Généralement, pour une maison de taille normale, il est possible de seulement utiliser un seul détecteur d’incendie, dans la mesure où un modèle normal est en mesure de détecter la présence d’un incendie sur environ 80 à 100m². A partir du moment où votre maison dépasse cette superficie, il est nécessaire de faire l’utilisation de détecteur d’incendie qui puissent être connectés à distance. En faisant cela, vous êtes capables d’indiquer si un incendie est en train de se dérouler dans une partie de la maison, ce qui fait que l’ensemble du domicile sera alerté du problème. Pour ce cas de figure, il est aussi essentiel de bien choisir les emplacements pour les différents détecteurs d’incendie.

Comments are closed.